Un projet unique

Un projet unique

Un centre d’accueil pour animaux de ferme maltraités


En France, il n’existe que très peu de structures adaptées à l’accueil d’animaux d’élevage et WELFARM Protection mondiale des animaux de ferme est fréquemment sollicitée pour recueillir ces espèces.

La Hardonnerie répond ainsi aux missions et aux valeurs de WELFARM mais aussi à un besoin plus global de structures d’accueil pour animaux d’élevage.

Un lieu d’éducation et de sensibilisation

Les quelques refuges pour animaux d’élevage existants ne développent pas de programme pédagogique et n’ouvrent que rarement leurs portes aux visiteurs.

Parallèlement, des fermes pédagogiques accueillent le public afin de lui transmettre des connaissances quant à leurs productions. Mais ce sont souvent les produits issus des animaux qui sont au centre des programmes éducatifs : comment fabrique-t-on le fromage ? Quels sont les procédés et savoir-faire nécessaires ?

C’est ce qui fait de la ferme un projet unique et original : remettre l’animal au cœur des questions et des réflexions, créer un lieu d’éducation non pas centré sur un produit fini mais sur l’animal qui en est à l’origine et ses relations avec son éleveur.


La naissance du projet

En juin 2004, le directeur de WELFARM, Ghislain Zuccolo, a séjourné à Farm Sanctuary, le plus grand refuge pour animaux de ferme aux Etats-Unis, qui s’étend sur 75 hectares et est ouvert au public.

C’est ce séjour qui est à l’origine de la mise en place du projet de La Hardonnerie : combler le manque d’infrastructures de ce type en Europe, en créant un refuge pour animaux de ferme, dans lequel chaque animal devient le témoin de son espèce. Chaque animal de la ferme est un ambassadeur qui informe les hommes sur ses besoins et sa vie en élevage ainsi que sur les actes de consommation permettant d’agir pour une meilleure prise en compte du bien-être animal. Plus qu’un refuge, un véritable lieu de sensibilisation !

Grâce à un appel de fonds adressé à ses membres et donateurs et après un avis favorable du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale, WELFARM a été en mesure d’acheter, en septembre 2008, la ferme de La Hardonnerie, dans la Meuse (55).
Retour haut de page


Les grandes dates de la Ferme

  • Décembre 2011 : accueil de 8 moutons, affamés et issus d’un élevage illégal.
  • Août 2011 : accueil des cochons Rosette, issu d’un élevage industriel et tombé d’un camion lors d’un transport, et Oscar, gagné à une foire agricole.
  • Juillet 2011 : sauvetage de 50 poules pondeuses issues d’un élevage en batterie et destinées à un long transport vers des abattoirs en Allemagne.
  • Mai 2011 : accueil de 14 moutons et 16 chèvres, issus de fourrières, de sites d’abattage illégaux, de maltraitance individuelle ou d’élevages intensifs.
  • Février-avril 2011 : construction des enclos nécessaires à l’accueil des premiers animaux.
  • Octobre 2010 : recrutement du gardien Pascal Guidat.
  • Août 2010 : réfection complète de l’électricité dans les bâtiments d’élevage et réfection partielle des conduites d’eau pour que les animaux puissent disposer d’abreuvoirs.
  • Juillet 2010 : visite d’une douzaine de refuges et de fermes pédagogiques en France et en Europe.
  • Avril 2010 : création d’une réserve anti-incendie afin de sécuriser le site et les animaux.
  • 2009 : réhabilitation de la maison d’habitation se trouvant sur le corps de ferme (électricité, installation d’une chaudière, sanitaires).

Retour haut de page


L’avenir de la ferme : les projets de développement

Après de nombreux travaux de remise en état, les premiers animaux ont pu être recueillis au printemps 2011. Même si l’activité de refuge est en plein développement, la ferme ne fait que débuter sa croissance et les objectifs qu’elle s’est donnée nécessitent du temps et des investissements conséquents.

  • Recueillir davantage d’animaux
    Les bâtiments existants ont été aménagés pour accueillir un maximum d’animaux. Dorénavant, WELFARM doit faire construire de nouvelles infrastructures pour sauver davantage d’individus et accueillir de nouvelles espèces.
  • Éduquer les consommateurs d’aujourd’hui et de demain
    La Hardonnerie n’est pas destinée à devenir un sanctuaire clos et isolé. Au contraire, l’objectif est de faire des animaux recueillis les emblèmes, les ambassadeurs des millions d’animaux vivants à chaque instant en élevage. Grâce à leur présence, WELFARM souhaite développer des actions de sensibilisation et d’éducation portant sur :
    – la biologie, les comportements et les besoins des animaux d’élevage ;
    – les différents systèmes d’élevage actuels ;
    – la consommation responsable des produits d’origine animale : quels produits acheter pour favoriser les élevages respectueux de la nature et des animaux ?
  • Former à l’éthologie et à l’étude du bien-être animal
    Grâce à la Ferme des Animaux, la PMAF dispose désormais d’un lieu très intéressant pour mettre en place des actions de formation à l’éthologie et à l’étude du bien-être animal. Le site accueillera, à terme, des étudiants en stage d’éthologie et mettra en place des séances de formation.

Retour haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *