Nos nouvelles chèvres ont rejoint leurs congénères dans les pâturages

Nos nouvelles chèvres ont rejoint leurs congénères dans les pâturages

Mises en quarantaine afin de veiller à leur santé avant qu’elles n’intègrent le troupeau, les quatre chèvres entament désormais une nouvelle vie dans les verts pâtures de La Hardonnerie.

Confiées par la Fondation 30 Millions d’amis aux équipes de Welfarm après une saisie judiciaire, Moufette, Sam, César et Rosalie ont fait leurs premiers pas parmi leurs congénères le 28 mai dernier. L’intégration au cheptel s’est déroulée à merveille. Les autres chèvres se sont, en effet, montrées enthousiastes à leur arrivée : le bouc César semble particulièrement plaire aux femelles, notamment à Julia, l’une de nos doyennes. L’intégration se poursuit paisiblement. La timidité des premières heures passée, nos quatre nouveaux pensionnaires paraissent désormais bien intégrés.

Le grand bouc César, âgé entre 5 et 6 ans, est très proche de Rosalie, la petite femelle sans cornes d’environ 2 ans. Lors de leur quarantaine, ils dormaient l’un contre l’autre. Tous les deux se sont montrés affectueux avec nos soigneuses, dès les premiers jours suivant leur arrivée. Au moment de leur intégration, ils allaient systématiquement se réfugier dans leurs jambes, lorsque les autres boucs les intimidaient. Moins tactiles, Moufette, bouc nain blanc et noir de 4 ou 5 ans, et Sam, bouc nain d’environ 5 ans, suivent Rosalie partout lorsqu’elle se déplace dans les pâtures… Tous les quatre pourront bientôt recevoir la visite du public dès l’ouverture de La Hardonnerie, le samedi 1er août prochain.

Aurélie Usaï